Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mon mari me trompe

  • Note amorale (ou pas)

    Aujourd'hui, j'en ai marre.



    Et qu'on ne me parle pas de la déprime d'avant les fêtes, passque moi ce serait plutôt la déprime de la période des examens + la tristesse de me faire entuber comme une débutante + des mauvaises nouvelles qui tombent un peu de tous les côtés.




    Déjà, ce week end, ma famille et moi on a échappé à la mort de peu.


    Passque vendredi soir, pour aller à la répét, j'ai pris la voiture de mon père.




    Que j'ai rentrée dans le sous sol en rentrant, comme d'hab.





    Sauf que.




    Quelques heures après, mon papa est parti bosser, avec sa voiture.



    Et que en arrivant au boulot, son collègue est descendu tout courant de la tour de contrôle des trains, en lui criant de sortir.




    Passque la voiture, ben elle était en train de crâmer.




    et qu'elle a brûlée toute entière.




    Alors bon, forcément, mon papa était tout perturbé, et puis moi aussi.


    Et puis on a relativisé, ma maman a dit qu'on avait eu de la chance.




    Que si ca s'était passé dans le sous sol, ben on serait ptet tous mourus.





    Déjà, si ça s'était passé comme ça, j'sais pas comment t'aurais survécu sans moi qui écrit ici.








    Et puis tu sais que je suis restée quelques temps avec un musicien marié.


    Que c'était cool, et tout ça.


    Je sais plus si je t'ai dit, mais depuis la rupture, je suis un peu "bannie" de pleins de choses.



    Bon en fait, pas réellement bannie, mais on me fait comprendre que j'suis pas forcément la bienvenue.


    Les regards en coin, les surveillances ...




    Passque oui, je suis surveillée figure toi.


    Je ne suis pas paranoïaque, rassure toi. 



    Quand on me sort que je suis une sal*pe qui va écouter des concerts dans le seul but de draguer des hommes mariés, en me citant des noms à l'appui, des dates, et que ce "on" en question n'était jamais présente à ces dates là, permets moi de penser que je suis surveillée.


    Et permets moi également de préciser que ces prétendues dragues n'étaient que discussions totalement pures et dénuées de sous entendus.



    Et que quiconque aurait participé à ces conversations s'en serait aperçu.




    Bien, la parenthèse est fermée.





    Donc tu vois, la plupart du temps, avant d'aller écouter un concert, faut toujours que je réfléchisse.


    Est ce qu'il y a une chance pour la Femme Bafouée soit là ? Est ce que le Diable sera là ? (Le Diable, c'est la fille qui me surveille tout le temps. Celle qui a eu les doutes en premier, et tout ça.)




    Au bout de 3 ans, je pensais que tout ça serait calmé.



    Mais en fait non, puisque chaque samedi, en allant en cours de flûte, j'ai toujours un énorme noeud dans le ventre à l'idée de croiser par hasard la Femme Bafouée, qui officie dans la salle voisine de ma salle de flûte.




    Et puis, cet après midi, j'ai appris la mort d'un musicien.

    Un de ceux avec qui j'ai joué, pendant pas mal de temps.

    Dont j'ai fréquenté le fils, à l'école de musique, pendant encore plus longtemps.




    "Et l'enterrement, ça se passe quand ?"


    "Jeudi, 15:30. Mais tu sais ... J'suis pas sûre que ce soit une bonne idée que tu viennes."


    "Ah ?"


    "Oui ... Femme Bafouée sera là, et y'aura tout le monde tu sais ... Je préfère te prévenir."






    Donc voilà, en gros, je suis privée d'enterrement, pour cause de tromperie.


    Ca m'emmerde.


    Passque ça fait 3 ans putain, passque j'étais jeune, passqu'il était censé être responsable, beaucoup plus que moi en tout cas.



    Passque si y'a quelqu'un de fautif dans l'histoire, c'est pas moi.


    C'est Homme Infidèle.


    Et ptet même Femme Bafouée.





    Passque comme je disais à une autre madame, ben c'était pas à moi de repousser les avances de Homme Infidèle, c'était à lui de repousser les miennes.

    Et si Femme Bafouée avait consacré davantage de temps à son couple, ben ptet que ça serait jamais arrivé.


    Et si j'avais été pleine de confiance en moi, ça ne serait ptet pas arrivé non plus.



    Et si je ne jouais pas avec les gens, si je ne m'amusais pas à les pousser dans leurs derniers retranchements, ben ça ne serait pas arrivé.



    Et si Homme Infidèle était totalement épanoui, jamais il ne serait venu tromper sa femme pour la première fois avec moi.


    Jamais il ne l'aurait trompé tout court.









    J'ai arrêté la musique à cause de la rupture, et de tout ce qu'il y avait autour, qui devenait trop pesant et trop lourd à porter.


    Je suis partie au Luxembourg à cause de tout ça.


    J'ai souffert, malgré tout ce que je me plaisais à dire.




    "Demain, y'a mon mec du moment qui vient au concert, ça te dérange pas ?"



    "Je t'aime tu sais ... Tu peux pas savoir à quel point."

    "Ah oui ? C'est cool."




    Je suis tellement fatiguée de devoir me battre contre tout ça, de devoir affronter le regard des profs de l'école (tous au courant), de devoir surveiller chaque truc que je fais et chaque envie que j'ai.




    Je me sens mal ces derniers temps.



    Les partiels se finissent dans 2 jours.


    J'espère que ça ira mieux d'ici là.


    En attendant, je me console avec ma chope de crème de Pomme artisanale. Et putain ... Qu'est-ce que ça fait du bien !