Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

j'aime rire

  • Aïe.

    Bon, tu l'auras compris, ce fut un très dur week end.

     

    J'ai des bleus partout, j'ai eu le droit à deux prises de sang, et y'a des gens qui ont appelé Flo pour savoir comment j'allais.

    Chose qu'elle ne savait pas, puisque je suis sortie SANS elle.

     

    Mais on a décidé de ne plus sortir séparément.

    Passque de toute façon, quand on sort séparément, on fait la même chose. Par SOLIDARITE.

     

    Tu vois, moi j'me suis endormie dans le bar dimanche matin. Flo, elle, elle s'est endormie dans la voiture de J.

    Tu te souviens de J. ?

    On va en reparler plus loin dans la note ...

     

    J'suis allée à l'hôpital dimanche matin (comment ? pourquoi ? avec qui ?), et Flow y est allée le dimanche après-midi.

     

    D'ailleurs, elle est sous cortisone, tiens, ben moi aussi j'étais sous cortisone y'a quelques temps.

     

    Donc tu vois, tant de points communs, ça rapproche.

    Elle a fait couple avec J., aussi, y'a quelques mois de ça. Et elle l'a appelé samedi soir pour qu'il vienne nous chercher pour nous emmener en ville rejoindre D. passqu'on pouvait pas conduire.

    Et ... IL EST VENU.

     

    Il est venu, il a dit qu'il en avait rien à foutre, que si on voulait aller en ville voir D., ben on avait qu'à y aller toutes seules, en voiture, et qu'on avait qu'à crever dans un accident de voiture, il en avait RIEN A FOUTRE, c'est pas ses affaires.

    Mais il nous a quand même emmenées en ville, on est allées voir D., on est allées voir nos amis barmen, et quand on est revenues sur la place, 1h après, il nous attendait.

    Et il nous a raccompagnées chez nous. Moi j'habite tout près du centre, Flow habite à 20 km de chez moi. Et donc Flow s'est endormie dans la voiture de J.

     

    Et moi j'suis ressortie toute seule comme une folle grande. J'aurais pas dû, mais bon. Paraît que j'suis une fille super géniale, que les gens se sont trop bien amusés avec moi, tout ça tout ça. Faut les croire sur paroles, passque moi, côté souvenirs, j'me suis arrêtée à 2h du mat, et j'ai recommencé vers 9h, en rentrant.

     

    Breffoyons.

     

    Toujours est-il que ce matin, on avait RDV entre futurs colocs de l'Auberge Parisienne*.

    A 10:00, au café. Même que c'est J. qui a demandé à ce que ce soit à 10:00 (c'est important ce point crucial de l'histoire, si si.)

    Bon, comme d'hab, j'suis arrivée en retard (on parlera de ça dans une prochaine note, si tu veux bien et si tu veux pas ça revient au même.)

    Mais figure toi que y'avait PERSONNE au café. Alors soit mes potes ils ont trouvé LE truc pour me faire arriver à l'heure (me donner une fausse heure de RDV), soit ils étaient tous en retard.

     

    D. et C. étaient coincés dans les embouteillages (à 10h du mat, youhuuuu). Et J. ?

     

     

    Aucune idée.

     

    Aucune nouvelle.

     

    10:15, les deux embouteillés sont arrivés.

     

    10:30.

     

    Bon, on va prendre le petit déj ensemble ?

     

    10:40.

    Coup de fil.

    Monsieur J. était encore chez lui, à 30 min de route du centre ville où nous étions. Même que C. l'a réveillée, quand elle l'a appelé 10 minutes avant.

     

     

    Alors on a fini notre petit déj, on a attendu un peu, et à 11:15, on s'est BARRES.

     

     

     

    Faut arrêter de prendre les gens pour des cons quand même.

    Même qu'on est en train de réfléchir sérieusement à faire une Auberge Parisienne* à 3 seulement.

     

     

    * : D. m'épate de plus en plus. La dernière fois, il a sorti cette expression, "Auberge Parisienne, comme un remake de l'Auberge Espagnole" en parlant de notre coloc future.
    Soit il lit ce blog, soit il est tout simplement génial. J'opte pour le totalement génial. Passqu'il lit pas les blogs. Et aussi qu'il a le même humour que moi, et les mêmes références cinématographiques. Donc ...

     

    P.S : un jour j'te mettrais les photos de ce week end. J'te rassure de suite, les photos sont vachement bien. Fallait nous voir pour constater l'étendue des dégâts.

    P.S 2 : si y'a pas eu de nouvelles depuis samedi, c'est parce que j'avais pas de connexion Internet ce week end. Et de toute façon, j'avais emmené mon PC chez Flow samedi aprem, et il est resté dans son coffre de voiture jusqu'hier soir. Avec mes clefs. Et mon portefeuille. Voilà.

    A part ça, tout va bien ...