Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quelle pourrite cette figue ... - Page 4

  • Et si on rigolait un peu ?

    Bon c'est pas tout ça, mais faudrait ptet écrire un peu ici non ?




    Histoire de pas décevoir les milliers de gens qui viennent ici chaque jour (mes stats commencent à me donner le tournis vous savez ?)








    Alors aujourd'hui, on va parler un peu de la routine.




    L'Ecole quoi.




    L'EdL si tu préfères.





    Et y'aura d'la vidéo en plus.

    Lire la suite

  • "Les matins"

    C'est un fait : je suis pas du matin.



    Depuis toujours en plus.







    Tu vois, comme ils le disent dans cette chanson, si y'avait que moi, je supprimerais les matins.





    Mais pas (forcément) pour les mêmes raisons.

    Lire la suite

  • Mon copain de classe

    Rappelle toi, je t'avais parlé de ma rentrée des classes y'a presque un mois de ça à la merveilleuse et réputée Ecole du Louvre.




    C'était pas terrible terrible, je suis d'accord.






    Mais ça s'est arrangé.




    Heureusement hein.

    Lire la suite

  • De l'inconstance féminine.

    Alors là, tu rêves si tu crois que je vais te parler de l'inconstance féminine.




    Déjà passque je vois pas du tout ce que c'est, et ensuite passque je vois pas du tout ce que c'est.





    Voilà.

    Lire la suite

  • Ca craque.

    Je sais pas si t'es au courant, mais la musique, ça peut être drôlement dangereux/douloureux.



    Bon, OK, pas autant que le foot (on meurt pas en plein concert nous, on sait se tenir).




    Mais tout de même.

    Lire la suite

  • Mary & Max

    Hier soir, j'ai franchi une étape dans ma vie de blogueuse.


    J'ai vécu mon premier « event » de blogueuse trop d'la hype.

    J'suis sympa, j'vais éviter de te raconter toutes les tortures que j'ai dû endurer et toutes les choses que j'ai dû promettre à Pingoo pour être invitée … (Oui, je me sacrifie pour le lecteur, si c'est pas beau ça !)



    Et donc, j'ai revu des blogueurs/blogueuses que j'avais pas vu(e)s depuis une éternité (depuis le Pique Nique Tremendous de Gallïane pour certains, depuis plus longtemps pour d'autres), et ça m'a fait drôlement plaisir, surtout que PERSONNE (en d'autres termes, Pingoo) ne m'avait dit qui serait là, malgré mes demandes répétées.


    Alors, pour faire vite, j'ai retrouvé PC, Clyne, Eamimi, Vinsh, et puis mon gentleman sauveur de vie : Guillaume.



    Tu vois, sans Guillaume, j'aurais jamais pu aller au Pique Nique de Gallïane, JAMAIS. (Ce mec est un amour) (un vrai de vrai) (il a gonflé des ballons pour moi en juillet, il a supporté mon rythme de tortue toute l'après-midi, et il m'avait acheté des pastilles pour ma gorge pour pas que je souffre de trop) (et il était venu m'attendre à la gare, ça m'a drôlement touché tu sais) (un coeur en sucre, je te dis)


    En vrac, y'avait aussi Alexiane, Miqueline, Pingoo, NicMo, Osmany (qui m'a d'ailleurs fait la bise, rends-toi compte) (j'me suis pas lavée la joue depuis), Mry et Violette.


    Les autres, je les connaissais pas. (Tu m'diras, c'est pas comme si j'connaissais Osmany, Violette ou Mry hein, mais je sais quand même les reconnaître si je les vois)





    Et donc, on a eu droit à une avant-première, avec la présence du réalisateur à la fin du film d'animation.







    Alors déjà, tu m'esscuses si j'emploie pas le bon vocabulaire, mais j't'ai déjà dit que le cinéma, c'était pas vraiment mon domaine de prédilection. Je ne suis qu'une amateuse peu éclairée, aux avis tout pareils (= peu éclairés). (Ca a son importance pour la suite.)

    Lire la suite

  • Casting !

    Je sais pas si tu t'en souviens, mais j'ai quand même passé deux ans et demi au Luxembourg.


    Pendant ces deux ans et demi, j'ai passé un an et demi en compagnie d'une fille géniale, qui me correspondait vraiment et avec qui j'ai vécu les meilleurs moments de ma vie étudiante.



    C'était Flow.



    Je t'en ai déjà parlé, rappelle toi. (Et puis je trouve plus les autres liens, alors on fera que avec ces deux là et tant pis)

    Lire la suite

  • Chef

    Il faut que je t'avoue ici que je suis une mauvaise rédactrice.



    Je ne fais pas de brouillons, je ne me relis pas, j'en vois pas l'intérêt.




    Chez moi, rien n'égalera jamais le fameux « premier jet ».



    Mes dissertations, mon mémoire, mes notes de blog, tout est fait comme ça, d'une traite.
    (Bon, apparemment ça ne me porte pas préjudice, puisque j'ai eu 16 à mon mémoire, hahaha)



    Si tu te souviens bien, y'a quelques mois, je t'ai promis une note qui t'expliquerait pourquoi j'aime autant Chef chéri adoré.



    Hé ben voilà.



    C'est la première fois que je « bloque » sur un truc.



    Je dois avoir à peu près 3 ou 4 notes qui parlent de lui, et qui ne me satisfont pas totalement, parce que je ne suis pas sûre de réussir à transcrire ce que je voudrais.



    Comme ça me gonfle, j'ai décidé que celle-ci serait la bonne.


    Même si à la fin le résultat ne me plaît pas, même si j'oublie des choses, même si c'est décousu parfois.

    Lire la suite

  • Rentrée des classes

    Bon.



    Je voulais te poster une jolie note rigolote rédigée cet été, et puis finalement, NON.




    Parce que c'était ma rentrée aujourd'hui, à l'Ecole du Louvre.

    Lire la suite

  • Ca fait une semaine, déjà.

    Si tu me suis sur Twitter, t'es au courant que les répéts du vendredi soir ont reprises.


    T'es même au courant que j'étais très en retard pour la première.




    (De toute façon, on a jamais vu un musicien être à l'heure alors bon …)
    (T'as qu'à voir, on a répé de 20:15 à 22:00, et systématiquement, chaque vendredi soir, on débute à 20:45, pour finir vers 22:30, quand ce n'est pas 23:00 …)



    La première répé de l'année, je l'attends toujours avec impatience.


    C'est le signe que la rentrée est véritablement là, que la vie reprend son cours, que les vacances sont finies.


    C'est pas que j'aime pas les vacances, c'est juste que je m'ennuie vite.

    Lire la suite

  • Mon papa, ce z'héros.

    (Aujourd'hui, pour la reprise OFFICIELLE de ce blog tout pourri, on va faire dans le pas très gai et le très long. Te voilà prévenu, ne te plains pas par la suite.)


    Lire la suite

  • Mail

    De : Marion  marion@uni.lol
    Vous ne connaissez peut-être pas l'expéditeur. Autoriser|Marquer comme courrier indésirable

    Envoyé : mar. 25/08/09 15:57
    À :
    pauline@mail.perso.com

    Chère Pauline,

    J'aimerais vous demander si vous avez bien l'intention de vous présenter à l'examen de linguistique (3e année) mardi prochain, à 10h. Vous savez que vous n'êtes admissible que si votre dossier est en règle (si Pedro dispose de toutes les notes de la mobilité).

    Veuillez confirmer le rendez-vous.

    Bien cordialement,
    Marion







    De : pauline@mail.perso.com

    A : Marion (marion@uni.lol)



    Chère Marion,

    Comme tu ne le sais sûrement pas, j'ai appris il y a seulement 10 jours que les rattrapages avaient lieu en septembre. Et donc là, par le hasard de mes connexions rarissimes, j'apprends que le rattrapage a en fait lieu mardi prochain. Cependant, je suis rentrée en France, dans ma Picardie lointaine, comme tu t'en doutes, et j'ai un truc prévu avec la musique mardi prochain.



    En plus, j'ai rien préparé pour le rattrapage, parce que je pensais VRAIMENT que ça allait être prévu vers le 10 septembre. Ben oui tu sais, moi on me dit "Rattrapages début septembre", eh bien bêtement, oui, BÊTEMENT, je suppute que ça ne peut pas tomber le 1er Septembre. Alors ton extrait commenté de Julien Gracq, il en est au même point qu'il y a 2 mois : DTC.
    Parce que tu vois, cette semaine a été assez éprouvante comme ça, pour des raisons X et Y, toujours est-il que j'ai beaucoup pleuré et que j'ai beaucoup cherché à m'évader dans les paysages fantasmagoriques et irréels qui peuplent mes cauchemars (et aussi dans ceux, beaucoup plus réels, qui m'entourent).


    Et puis, comme si ça ne suffisait pas, je t'informe que Pedro est en vacances jusqu'à lundi, et que donc, mon dossier ne sera pas complet avant AU MOINS lundi soir. (Oui parce qu'avec Pedro, tu sais bien qu'on peut avoir peur à l'idée de lui demander de compléter un dossier en UNE SEULE JOURNEE -qui plus est sa journée de reprise-)



    J'espère que tu m'en veux pas, et qu'on se verra en février pour les vrais rattrapages (non parce que là tu vois, je me dis que ça ne peut être qu'une blague de très mauvais goût que tu me fais, rapport aux mails hargneux que j'ai envoyé au recteur académique)




    Pauline



    P.S : Je songe sérieusement à te mettre en courrier indésirable, parce que là, t'étais pas franchement désirée ...

  • Vacances ?

    Au cas où tu t'en serais pas aperçu mon lecteur adoré, ce blog est un peu en stand by.



    Rien de grave hein, rassures toi.


    C'est juste qu'on est en vacances, tout le monde un ptit peu, et qu'il fait drôlement beau, alors tu vois je passe un peu mes journées à être une personne normale.



    Je passe des heures à la plage pour parfaire mon teint d'albâtre (photo à l'appui à la rentrée, là mon ADSL n'est toujours pas existant, et puis le PC me gonfle un peu, je veux mon Mac, ça devient long là !), je joue à la cousine modèle en gardant les gamins de ma cousine, je flemmarde dans des petits coins de paradis de la région, je vais jouer à des mariages pour participer béatement au bonheur de gens que je connais pas du tout et qui m'intriguent, j'ai retrouvé le goût de la lecture et j'arrête pas d'acheter des bouquins que je dévore (ça vaut la peine d'être dit, oui, passque j'te signale que durant ma 3ème année de Lettres, à part les bouquins pour mon mémoire, j'ai lu QUE DALLE. Et pis en plus, j'ai même pas tout lu, pour mon mémoire.) et puis surtout, surtout ...


    Je fais la fête avec ma famille.


    Grave de chez grave.




    Je pense que t'es un peu comme moi, t'as un peu autre chose à foutre que venir lire les inepties bloguesques des blogueurs qui sont en vacances (surtout que moi, j'ai pas l'ADSL, alors ça aide pas tu sais ?), donc je suis toute vilaine tout plein, j'attends que tes vacances soient finies la rentrée pour t'écrire des articles trop rigolos, et avec plein de photos.




    (Et ptet même une surprise. Mais ça, on verra.)

  • Blabla de fille

    Ah ah, tu t'attendais pas à voir une note si tôt hein ?




    Ben voilà, j'aime bien te surprendre.





    Non, en fait, c'est juste que j'mailais avec mon tromboniste, et que du coup, j'me suis dit qu'il fallait que j't'en parle.

    Lire la suite

  • Tease mon ami, tease ...

    Qui a dit que c'était les vacances ?




    Pas moi.





    J'ai encore moins de temps à te consacrer, mon lecteur, que quand j'étais en plein bouclage de mémoire.





    Pourtant, j'ai des trucs à raconter, PLEIN !!!





    J'ai des choses à te dire sur Chef, sur la branche catholique de ma famille, sur l'anniversaire de mariage de ce week end et les conneries qu'on a faites (photos à l'appui), sur mon état civil quand je rencontre des gendarmes la nuit, bref, je déborde d'inspiration.





    Mais je ne déborde pas de temps, oh ça non.





    Mais je ne désespère pas.





    Tu auras ptet un article avant ce week end.





    Ou ptet pas, passqu'après tout, ce week end, y'a un deuxième anniversaire de mariage dans ma famille, et ça veut dire que je vais faire la fête avec des Bretons.

     




    Laisse moi te dire que comme hier, on aura pas assez de nos deux mains pour soutenir notre tête ...




    (D'où le MERVEILLEUX jeu de mots du titre, merci de le souligner.)

  • Tag tag tag ... (2)

    Ah bah oui, un tag.





    Moi j'suis un peu pas comme les autres, j'aime bien les tags.




    Passque tu vois, ça te donne une idée d'article déjà tout fait, pré rempli, pratique quand t'as pas le temps d'en écrire un vachement bien et vachement long sur la voisine de M., ou sur l'ancienne coloc de M.




    Mais ça viendra, c'est promis.




    Passque y'a du lourd là dedans.




    Mais là, place au tag.



    Et si tu t'es jamais rendu compte à quel point je suis nunuche et greluche et barbante et naïve et tout ça parfois, bah tu vas être déçu.

     

    Lire la suite

  • Je suis un monstre

    Comme tu sais, j'habite chez M. ces derniers jours, j't'en ai parlé un samedi, quand j'avais fait une surpriiiiise.





    Sauf que sa coloc, qui était censée avoir dégagé pour laisser libre cours aux retrouvailles dignes de ce nom que nous méritions (un an et demi sans se voir quand même), était là.




    Et qu'elle plombe un peu l'ambiance depuis une semaine.

    Lire la suite

  • Astro

    Y'a 3 ans, quand je suis arrivée au Lux, j'me suis liée d'amitié avec le mec de la sécu qui surveillait ma résidence.



    Et il était branché à fond sur l'astrologie et tout ça.



    Au tout début, quand on commençait à rigoler ensemble, et que je lui amenais des cafés, il a proposé de faire mon thème astral.



    Comme chuis un peu une casse cou qui n'a peur de rien, j'ai dit « OK ! ».



    Et quand une semaine plus tard, il m'a amené une douzaine de pages imprimées, j'me suis dit « j'vais avoir de la lecture ce soir, j'vais bien rigoler ».


    Après tout, ce mec, il connaissait rien de moi, juste mon prénom, ma nationalité, ma région d'origine, et ce que j'étudais. C'était tout.




    Et puis en fait, à la lecture de ces pages, tout s'est éclairé.

    Lire la suite

  • Uni.LoL, exam n°2

    Rappelle toi, j'avais dit que je te parlerais du deuxième exam qui a plongé ma classe dans la dépression.




    Donc, la satire en France au Moyen Âge.


    L'intitulé laisse rêveur, non ?



    Me demande pas ce que ça concerne exactement, j'peux juste te dire que nous avons étudié uniquement un bouquin de merde, imposé à l'épreuve d'agrég' de cette année.


    Et l'exam qui portait là dessus, ça a été un écrit d'1h30 portant sur la morale du bouquin (y'en a t-il une ?) et un oral de 10 minutes sur un extrait de texte.

    Lire la suite

  • Surpriiiiiiiiiiiise !!!

     

    Aujourd'hui, je me suis fait plaisir.



    Vraiment plaisir.




    Le genre de journées que je m'autorise rarement, pour ne pas dire jamais.

    Lire la suite