Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En ce moment...

En ce moment, dans ma vie, y’a l’Homme.

 

Evidemment, l’Homme est beau, grand, barbu, drôle, intelligent et attentionné.
Il
est fort aussi, et stable.

Enfin, ça, c’est ce que je croyais.

Parce que moi, la fille totalement déphasée, instable et fragile, j’ai tendance à chercher un mec fort. Théorie des contraires, nous voilà.
Sauf que là, plus je découvre l’Homme, plus je tente de déchiffrer certaines ombres dans ses paroles, certains moments de silence, plus je m’aperçois qu’en fait, le plus fragile de nous deux, c’est sans doute lui.
Du coup, sa peur de me faire souffrir, avouée l’autre jour, me semble assez ironique, puisque finalement, c’est moi qui ai peur de le faire souffrir, de lui rendre la vie impossible.

 

Parce que quand tu as le pouvoir de faire sourire quelqu’un, tu as aussi le pouvoir de le faire pleurer, non ?

 

C’est pour essayer d’éviter ça que peu à peu, je redeviens forte. La difficulté de la chose, c’est de redevenir forte sans pour autant se fermer à l’autre, comme je le fais d’habitude. S’endurcir sans remettre cette carapace qui l’énerve, sans fuir à toutes jambes à la première occasion, sans chercher ni provoquer des raisons de partir.

 

Rester.

 

Tout en sachant que ça ne durera pas, qu’on est un CDD et que notre date de péremption existe. En avoir (terriblement) conscience.
Prendre sur soi, ne pas pointer ni critiquer tous les trucs qui énervent habituellement, et qu’on ne supportait pas chez ceux d’avant.
Prendre sur soi, ne pas fixer de règles aussi débiles que restrictives, pour tenter de regarder, enfin, les choses évoluer à leur façon.
Prendre sur soi, encore, dans les moments de doutes, dans les moments de ras-le-bol, taire ses cris, retenir ses larmes.

 

Et puis craquer. A l’écart. Ailleurs, avec d’autres.

Ne rien lui dire, ne rien montrer, pour l’épargner.

 

 

Je redeviens une tortue.

(Jude – The Way That You Want Me)

Commentaires

  • Ah ben non alors, j'croyais être la seule à utiliser ce truc de la carapace supposé protéger l'âme des coups du sort!

    (Erf, même qu'il paraît que c'est pas forcément une bonne solution pour se sentir plus forte...du moins, d'après ce qu'on m'a dit!)

  • C'est prise de tête une fille, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, hein les filles :) ... Vivre chaque instant comme si c'était le dernier!! ce n'est pas mal non plus :) xoxo

  • Prendre sur soi n'est pas ni se forger une carapace, ni devenir (redevenir) une tortue, si TU le choisis. Un choix c'est plus fort qu'une carapace ^^

  • si vous voulez vraiment trouver quelqu'un avec qui vous voulez à la vie de l'IIT, alors vous devriez lui faire confiance!

  • Avec un peu voire beaucoup de retard! j'aurais voulu avoir une précision sur votre article, le blog est il toujours d'actualité ? Merci de répondre à mon commentaire!

Les commentaires sont fermés.