Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Être une fille

    Être une fille, c’est souvent chouette.


    Être une fille, ça signifie pouvoir jouer avec ses cheveux, avec ses yeux, avec sa garde-robe. C’est avoir le choix d’assortir son sac à main à ses chaussures, c’est pouvoir s’habiller en garçon manqué le matin et en femme fatale l’après midi. C’est pouvoir acheter des petits bijoux tout choupinous, un peu partout, un peu quand on veut.

    Être une fille, c’est pouvoir jouer de son sourire pour obtenir un petit truc de rien du tout : passer devant quelqu’un dans une file d’attente, éviter une amende dans le train, échapper au contrôle des douanes, ou encore faire fléchir la détermination de Chef.

    Être une fille, c’est pouvoir être consolée, cajolée, chouchoutée, que ça n’aille ou que ça n’aille pas, dans les bons comme dans les mauvais moments. C’est recevoir une fleur, comme ça, pour rien. C’est être emmenée au cinéma, un triste soir d’hiver. C’est pouvoir faire quelques caprices futiles, de temps en temps.

    Être une fille, c’est pouvoir choisir de donner la vie, de porter l’enfant d’un homme exceptionnel, forcément, puisqu’on l’aura choisi, et qu’il nous aura, nous, pour illuminer sa vie quotidienne.

    Lire la suite

  • Vice-présidente ?

    Cet été, ma vie a pris un tournant décisif.
    Figure-toi que les gens qui composent le « bureau » de mon orchestre ont pété les plombs. Je sais pas si c’était la chaleur, la pluie, ou le besoin de vacances, mais toujours est-il qu’ils ont été drôlement inconscients.

    Ils m’ont élu vice-présidente.

    Bon en fait, j’ai eu seulement 1 voix de plus que l‘autre candidat, donc faut croire que certains avaient conservé leur BON SENS.


    Alors c’est bien joli tout ça, mais j’ai été élue en juillet, et juillet, c’est quasiment les vacances pour nous. Donc je me suis pas rendue compte tout de suite de ce que ça impliquait, cette fonction.

    Oui, j’étais un peu naïve tu vois, je pensais que ça servait juste à faire joli, à flatter mon ego insatiable et à écrire sur un CV.
    Oh, et à voir Chef encore plus souvent.

    Y’a bien que cette dernière croyance qui s’est révélée exacte...

    Lire la suite