Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Famille ?

    Comment ça, ça fait des semaines que je promets des billets parlant de ma famille ?



    ...




    Oui mais c'est à dire que là tout de suite, je suis très occupée.



    La céramique grecque me passionne vois-tu.


    ...




    Oui bon, OK, c'est une blague.



    Mais je suis quand même trop occupée pour te pondre ces longues notes sérieuses et émouvantes et pleines de larmes et tout ça (GENRE)



    Pour la peine, je vais te parler de mon autre famille, celle de la musique.


    Passqu'au fond, c'est ça qu'on est,
    une famille.

    Lire la suite

  • Ah oui, vraiment ?

    Tu m'en veux pas trop si j'te dis que j'ai été un peu débordée dans ma tête pour penser à écrire ici ?




    La semaine prochaine, je te fais ENFIN le récit des histoires familiales qui sont un peu folles mais rigolotes, et qui remuent aussi des trucs pas terribles dans la tête, ce qui fait que j'avais la tête occupée.


    Ou plutôt, préoccupée.






    Enfin bref, les garçons, c'est tout pourri.




    C'est tout ?




    Oui c'est tout.





    Enfin, non. Ce ouikende c'est musique, et c'est Jeanne.




    Jeanne va me rendre le sourire, je le sais. (J'ai surtout besoin d'y croire là tu vois ...)

  • Mon banquier s'appelle Mathieu

    Je t’ai déjà parlé plusieurs fois de J., l’indispensable J.


    J. est juste merveilleux, parce que quand j’ai eu des problèmes avec ma vilaine banque, il m’a de suite conseillé sa banque.



    En même temps, faut dire que sa banque, sa mère y bosse, il connaît tout le monde, et il a l’intention de faire son truc d’alternance là bas.

    (Oui, il veut bosser dans une banque) (Enfin je crois)

    Lire la suite

  • Spontanée ?

    Y'a pas très longtemps, j'ai reçu un mail, où on me disait que j'étais spontanée.


    C'est un terme que l'on emploie souvent à mon égard, sans que je ne sache vraiment pourquoi.




    Ou plutôt, sans que je sache en quoi c'est si étonnant.

    Lire la suite

  • Italie, mon amour ...

    L'an dernier, pendant mon dernier semestre au Luxembourg, j'ai vécu avec un Italien.



    Un vrai de vrai.




    J'ai dû t'en parler, mais j'ai un peu la flemme de chercher dans les archives.

    (Faut dire que c'est un peu le bordel quand même.)

    Lire la suite