Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Blabla de fille

    Ah ah, tu t'attendais pas à voir une note si tôt hein ?




    Ben voilà, j'aime bien te surprendre.





    Non, en fait, c'est juste que j'mailais avec mon tromboniste, et que du coup, j'me suis dit qu'il fallait que j't'en parle.

    Lire la suite

  • Tease mon ami, tease ...

    Qui a dit que c'était les vacances ?




    Pas moi.





    J'ai encore moins de temps à te consacrer, mon lecteur, que quand j'étais en plein bouclage de mémoire.





    Pourtant, j'ai des trucs à raconter, PLEIN !!!





    J'ai des choses à te dire sur Chef, sur la branche catholique de ma famille, sur l'anniversaire de mariage de ce week end et les conneries qu'on a faites (photos à l'appui), sur mon état civil quand je rencontre des gendarmes la nuit, bref, je déborde d'inspiration.





    Mais je ne déborde pas de temps, oh ça non.





    Mais je ne désespère pas.





    Tu auras ptet un article avant ce week end.





    Ou ptet pas, passqu'après tout, ce week end, y'a un deuxième anniversaire de mariage dans ma famille, et ça veut dire que je vais faire la fête avec des Bretons.

     




    Laisse moi te dire que comme hier, on aura pas assez de nos deux mains pour soutenir notre tête ...




    (D'où le MERVEILLEUX jeu de mots du titre, merci de le souligner.)

  • Tag tag tag ... (2)

    Ah bah oui, un tag.





    Moi j'suis un peu pas comme les autres, j'aime bien les tags.




    Passque tu vois, ça te donne une idée d'article déjà tout fait, pré rempli, pratique quand t'as pas le temps d'en écrire un vachement bien et vachement long sur la voisine de M., ou sur l'ancienne coloc de M.




    Mais ça viendra, c'est promis.




    Passque y'a du lourd là dedans.




    Mais là, place au tag.



    Et si tu t'es jamais rendu compte à quel point je suis nunuche et greluche et barbante et naïve et tout ça parfois, bah tu vas être déçu.

     

    Lire la suite

  • Je suis un monstre

    Comme tu sais, j'habite chez M. ces derniers jours, j't'en ai parlé un samedi, quand j'avais fait une surpriiiiise.





    Sauf que sa coloc, qui était censée avoir dégagé pour laisser libre cours aux retrouvailles dignes de ce nom que nous méritions (un an et demi sans se voir quand même), était là.




    Et qu'elle plombe un peu l'ambiance depuis une semaine.

    Lire la suite

  • Astro

    Y'a 3 ans, quand je suis arrivée au Lux, j'me suis liée d'amitié avec le mec de la sécu qui surveillait ma résidence.



    Et il était branché à fond sur l'astrologie et tout ça.



    Au tout début, quand on commençait à rigoler ensemble, et que je lui amenais des cafés, il a proposé de faire mon thème astral.



    Comme chuis un peu une casse cou qui n'a peur de rien, j'ai dit « OK ! ».



    Et quand une semaine plus tard, il m'a amené une douzaine de pages imprimées, j'me suis dit « j'vais avoir de la lecture ce soir, j'vais bien rigoler ».


    Après tout, ce mec, il connaissait rien de moi, juste mon prénom, ma nationalité, ma région d'origine, et ce que j'étudais. C'était tout.




    Et puis en fait, à la lecture de ces pages, tout s'est éclairé.

    Lire la suite

  • Uni.LoL, exam n°2

    Rappelle toi, j'avais dit que je te parlerais du deuxième exam qui a plongé ma classe dans la dépression.




    Donc, la satire en France au Moyen Âge.


    L'intitulé laisse rêveur, non ?



    Me demande pas ce que ça concerne exactement, j'peux juste te dire que nous avons étudié uniquement un bouquin de merde, imposé à l'épreuve d'agrég' de cette année.


    Et l'exam qui portait là dessus, ça a été un écrit d'1h30 portant sur la morale du bouquin (y'en a t-il une ?) et un oral de 10 minutes sur un extrait de texte.

    Lire la suite

  • Surpriiiiiiiiiiiise !!!

     

    Aujourd'hui, je me suis fait plaisir.



    Vraiment plaisir.




    Le genre de journées que je m'autorise rarement, pour ne pas dire jamais.

    Lire la suite

  • Ce n'est qu'un au revoir (?)

    Eh ben voilà.

    Le moment tant attendu est enfin arrivé.



    J’ai quitté le Lux.


    Définitivement.


    Bon, en fait, je devrai revenir 2 ou 3 jours en janvier pour les rattrapages des exams, mais à part, je suis définitivement partie.


    Sans dire au revoir à personne.


    Sans me retourner.


    Sans regrets.

    Lire la suite