Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fête de la Musique

Avant-hier, c’était la Fête de la Musique.



Avec tout le tsouin tsouin que j’ai fait autour de ça, j’peux pas ne pas te raconter cette journée.



Alors j’te préviens tout de suite, cette note sera un peu mielleuse, très longue, consacrée en grande partie à ma gloire, et terriblement emmerdante pour certains je pense.




Cette année, la Fête de la Musique, c’était organisé par Femme de l’Ex-Amant, rappelle toi. (Si je trouve l'article où je te disais ça, je te le fous en lien)


Et ça veut dire qu’après m’être couchée à 4h passées dimanche matin, j’me suis levée 3h30 plus tard, pour être sur place à 9h.


Du mat’, évidemment.


Et la journée semblait être partie pour se finir à 21h.



Entre deux, seulement 3 ou 4h sans musique. C’est pas énorme.



C’est crevant, épuisant, lassant même.


Et puis en fait, tout ça, la fatigue, la lassitude, l’ennui, les rancoeurs, ben t’oublies un peu tout ça, parce que quand y’a une grande journée musicale comme ça, tu reçois énormément.


Enormément d’amour, de désir, de rires.



Alors oui, comme dans toute journée, y’a des hauts et des bas.



Tu vois, le premier bas de la journée, ça a été le réveil qui a sonné.

Avec l’inévitable pensée : « Putain mais merde quoi !!! »
Suivi de : « Pfff et tout ça pour jouer des morceaux de merde avec des gens qui préféreraient que je sois pas là. »


Le deuxième bas, c’est quand tu croises Ex-Amant pour la première fois de la journée, et qu’il te dit, de loin, « salut ! », alors qu’il y avait personne autour. Alors que la dernière fois, c'était plutôt ça.


Le troisième bas, c’est évidemment ce solo que j’ai pas fait.

Même si j’apprécie énormément la flûtiste qui l’a fait à ma place, j’peux pas te décrire le pincement au coeur que j’ai quand elle l’a joué, ni le retournement de mes tripes quand Femme de l’Ex-Amant l’a félicité et demandé au public de faire de même.





Les hauts, c’est ce qui marque le plus.

Parce que quand tu rentres à 22h30, c’est avec un immense sourire aux lèvres, pas avec les larmes aux yeux.


Y’a les deux heures passées avec une gamine adorable

Y’a mon prof de flûte qui me félicite pour ma qualité de jeu.


Y’a le prof de trombone, les yeux pleins de désir, qui me refait son jeu de séduction, qui flirte avec moi pendant toute la journée, un an et demi après que l’on ait déjà « dérapé » à la suite d’un concert ensemble.


Y’a Chef chéri adoré qui se gêne pas pour boire dans mon verre, qui sourit encore et toujours, et qui n’embrasse que moi au moment de partir.


Y’a les nouvelles rencontres.


Y’a les gens que tu revois après des mois, des années de « séparation ».


Y’a le sourire que m’a fait Femme de l’Ex-Amant durant le concert, ok, pas un sourire super amical, mais un sourire quand même quoi. Y’a deux semaines encore, elle me regardait pas même si j’étais devant elle.


Y’a les (nombreuses) félicitations que j’ai reçu pour mon jeu, de toutes parts, et les indignations suite au fait que seule la flûtiste qui m’a piqué mon solo ait été mise en avant.


Y’a aussi l’autosatisfaction, celle qui te fout des papillons dans le ventre d’avoir bien réussi un truc que tu ne maîtrisais pas jusqu’alors.






Et puis surtout, y’a tous ces verres que tu vides avec tes potes musicos après les répé, les concerts, entre deux fous rires, entre deux propositions « officieuses » de concerts/répétitions, y’a tous ces gens qui sont autour de toi et qui t’apportent tellement de choses que tu sais pas comment parler d’eux ...

Commentaires

  • Incroyable, ça, que femme-d'ex-amant t'ait souri.
    Un relent de gratitude parce que tu as appris des trucs nouveaux à son mari ?

  • Ah non je ne pense pas ;)
    Ca devait être l'émotion du concert, c'est tout.

  • Ben voilà, tout s'est bien passé, il ne t'en reste que le meilleur. J'étais sur que t'assurerais. C'est bien le morceau que j'ai écouté et aimé que vous avez joué ?

  • Oui oui, c'est ce morceau là :)

  • Très chère petite figue..
    il m'a fallu quelque temps avant de te laisser un commentaire.. (celui de me mettre au parfum et de te lire depuis le début en fait)... Mais comme dirait l'autre, plus c'est long, plus c'est bon ! Je me délecte de ta façon d'écrire et prends un vrai plaisir à te savourer.. (ben non, t'es pas pourrite, ça aurait eu un goût bizarre sinon !)

    heu .. pour le sourire de femme-d'ex-amant.. l'émotion du concert ? ou trop de champagne (ou de bière en gobelet, ou que sais-je encore) ? nan, je dis ça, je dis rien, mais c'est juste que je suis rarement complètement sobre lors de cet évènement musical ^^

  • Chère Aby,

    Ouah ... Merci pour tes jolis mots ;)
    Et je suis DESOLEE que tu m'aies lu depuis le début, il faut vraiment que je réorganise tout bien, parce que quand je change de présentation, soudainement mes notes deviennent des pavés inlisables ... :)

    Pour le sourire de Femme d'Ex-Amant ... Nous on était au rosé et à la bière en gobelets, dimanche ;)
    Je l'ai déjà vue diriger quand elle était "joyeuse", et j'peux te dire que c'était pas ça du tout ;)
    Sûrement juste la surprise de croiser mon regard en plein morceau, et puis sans savoir que faire, elle a souri, tout bêtement. Enfin, je sais pas :)

Les commentaires sont fermés.