Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Semaine à Grenoble

Lundi soir :

"N'empêche, c'est vrai, t'es une pétasse. Mais très mignonne ..."

Suivi, 20 minutes plus tard, d'un :

"J'ai envie de t'embrasser, mais j'ose pas."



Mardi soir :

2ème nuit passée à dormir dans ses bras, et c'est bien.



Mercredi matin :

réveillés par nos hôtes qui nous trouvent collés l'un à l'autre, qui nous charrient et deviennent lourds, TRES LOURDS.



Mercredi soir :

"J'vais chercher une capote"



Jeudi soir :

"Pauline, tu fais chier avec ton esprit de contradiction."

"Ok. Bonne nuit alors."

Et Lui qui branche son casque sur son Mac, et qui écoute sa musique, et remarque même pas que je pleure, alors que je lui avais bien dit avant son pétage de plombs que la soirée qu'on avait passé ce soir là, chez les parents de notre hôte, m'avait déprimée.



Vendredi, en fin d'après midi :

"Me fais pas chier ste plait, pas maintenant."






Après ça, je crois que j'ai le droit de récupérer le numéro de téléphone et l'adresse mail de son pote qui me faisait du gringue lundi, non ?





( P.S : Par souci d'équité, faut avouer que je l'avais ptet un peu cherché.


Mercredi soir, j'me suis un peu lâchée.


L'homme me dit qu'il va passer sa soirée de samedi chez sa pote S., mais qu'il faut pas s'inquièter, c'est une amie.


"Ben oui, moi aussi j'suis ta pote, non ?"

"Ben non justement, je sais pas encore ce que tu es ..."

"Donc je suis une pote, c'est tout."


Et là j'me tourne vers son ancien chef de taffe, qui réveillonne avec nous, et je ris à sa blague.



Plus tard dans la nuit, bien après le fatidique coup de minuit, je mate les z'hommes jouer à la Wii.


L'homme, lui, vient d'allumer son Mac.

Me propose d'aller sur FB, et me dit que peut-être, un jour, je pourrais sauvegarder mon mot de passe sur son Mac.


"Ouais enfin bon, j'aimerais bien pouvoir garder le mien, de Mac..."



Encore plus tard, j'ai lu son mot de bonne année envoyé gentiment sur la messagerie de FB, et il récupère son Mac.


Et annonce à son chef qu'il papote avec une meuf.


"Hé Pauline, t'as vu ça, il parle avec une meuf !"

"Ben oui, et alors ? Il fait ce qu'il veut, ça me regarde pas, il le sait"

"Tu vois, elle en a rien à foutre ..."




Va ptet falloir que j'me pose quelques questions moi ...)

Commentaires

  • Tu as le droit. Je valide.

  • En plus, paraît qu'il a grave flashé sur ma personne, et qu'il adore mon sens de la répartie.
    Il est maniaque du ménage, cuisine très bien, et semble hyper gentil.


    Qu'est ce que j'me prends encore la teête ?

    J'ai demandé son adresse mail tout à l'heure à mon hébergeur.
    J'attends.


    Nan mais.

Les commentaires sont fermés.