Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

D.

D., je ne sais jamais s'il est sensible ou s'il n'est pas sensible.

 


Mais tu vois, comme je t'avais dit y'a quelques semaines, on a franchi des stades importants tous les deux.





On en a encore franchi un aujourd'hui.



Le cap du "C'est dimanche aujourd'hui, on sort pas, je suis épuisée, alors je me maquille pas."



Etant donné que j'ai la peau d'une blonde, que j'ai des cils et sourcils blonds, je peux te dire que la différence entre jours avec mascara et jours sans mascara, ben ça se voit.


Et que j'aime pas les jours sans mascara.




J'ai l'air malade.





Enfin voilà.





Maintenant, on se lance même des petits "Tu fais quoiiiiii ?" à travers tout l'appart'.

 

Oui passque depuis quelques jours, on a retrouvé une intimité personnelle. Sa TV avec lui, mon laptop avec moi.

Chacun chez soi et les cochons seront bien gardés.





Et ce que je trouve cool avec lui, c'est que quand je lui dis, à 1h du mat' : "J'ai vachement mal au crâne depuis tout à l'heure" ben il me répond "Oh non, ne me dis pas qu'une migraine se prépare !"




C'est la première fois que je rencontre un mec qui a conscience de l'emmerdement crée par une migraine.

 

 

Et ça fait juste un peu de bien.




(Même si j'ai quand même très mal à la tête)

(J'vais aller dormir) (encore)



Demain, je te poste le résumé du concert de samedi.

 

Sauf en cas de migraine aigüe.

Les commentaires sont fermés.