Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • "A nous de vous faire préférer le train ..."

    La semaine passée fut une semaine chargée et difficile.

     

    Surtout la fin de semaine en fait.

     

     

    Je t'ai donc déjà narré le concert du samedi soir. Très succintement, j'en suis consciente. 

    J'ai pas encore fait ma pourrite avec ma camarade de pupitre qui joue de la merde.

     

    Mais ça va viendre ...

     

     

    Donc, vendredi passé, j'ai pris le métro à 8:00.

     

    J'ai même cru que j'allais rater mon TéGéVé de 8:39.




    Passque comme tu ne le sais pas, il a fallu que j'aille au Luxembourg la semaine dernière, à cause de l'Uni.lol.

     

    Si tu veux tout savoir, en mai, je dois rendre un mémoire pour valider mon dipôme de Bachelor.

     

     

    Et donc faut choisir un prof responsable encadrant et guide suprême qui sera notre lumière et prendre rendez vous avec ce prof.

     

    Qui me propose un RDV un vendredi après midi, qui me bloque ma journée, pour un RDV de 20 minutes.

     

    Comme j'suis arrivée au Lux en fin de matinée, j'en ai profité pour rendre visite à ma pote chérie adorée, j'ai nommé Flow.

     

     

    Qu'on a déjeuné ensemble, qu'on a bu quelques un verre ensemble, juste avant qu'elle aille bosser, et juste avant que j'aille à mon RDV super important de la mort qui tue.



    En fait voilà.

     

    Ce déjeuner d'une durée très précise de 1:07 (j'ai oublié les secondes) a été la seule "pause" de ma journée.

     

    Passque RDV à 14:30, un peu de retard de mon côté, sortie à 15:00, train, puis re-TéGéVé, puis correspondance ultra rapide à Paris, puis ...

     

     

     

    La panne.

     

     

     

    Sans mec.

     

    Ou plutôt si, avec un mec.

     

    Pour mon plus grand malheur.

     

     

    Parce qu'après la panne du train (bon, je mens, en fait y'a eu un "problème d'acheminement du personnel". OUAIS !!!), ben mon voisin qui a gentiment répondu à ma question "A quelle heure est censé arriver le train en temps normal ?" a trouvé tout normal de commencer à me faire la discussion, la drague, et le baladage de mains sur la cuisse.

     

     

    Déjà d'une, il était presque 19h, j'étais debout depuis 12h, j'avais 6h de trains en tous genres derrière moi, SANS IPOD (quelle conne, j'ai oublié de le recharger), avec un sac qui pesait 3 tonnes et qui m'avait accompagné dans tous mes périples, et aussi avec plein de mauvaise humeur.

     

    Passque mon emploi du temps était, comme souvent, bouclé à la minute près.

    Avec la correspondance ultra rapide que j'avais chopé à Paris, j'étais censée choper une 2eme correspondance à Amiens (chef lieu picard, révise ta géographie voyons !!!) pour pouvoir être relativement à l'heure en répét.

     

    Qui, je te le rappelle, était la répé générale, celle d'avant concert, la super importante quoi.



    Donc, le "d'une" est fait.

     

    De deux, le voisin de train était ...

     

    Horrible.

     

    Et horriblement plouc.

     

     

    Et qu'il m'emmerdait, j'avais juste envie de l'envoyer se faire foutre GROS CON.

     

    Mais chuis bien élevée (chuis Picarde).

     

     

    Et donc, avec le problème d'acheminement du personnel, ben j'ai raté ma correspondance à Amiens.

     

    Et j'suis arrivée très en retard en répét.

     

     

     

     

    Genre tu vois, notre répé à nous, c'est du genre "20:15 - 22:00" (officiellement).

     

    A 21:00, j'arrivais à la gare, qui est à 30 minutes du lieu de répé.

     

     

     

    Imagine un peu mon désarroi.

     

     

    Et puis je me suis reprise.

     

    Et je me suis souvenue de ces dernières semaines, pendant lesquelles les répé m'avaient épuisé, et plutôt moralement que physiquement.

    Avec une ambiance de merde, un chef qui râle tout le temps, des musicos qui respectent rien et qui sont toujours absents.

     

    Et au final, des répé qui commencent à 21:00 et se finissent à 23:00. (Tout n'est pas que sexe, cocufiage et détournements de mineurs dans le monde des bisounours de la musique ... )

     

     

    Alors, en pensant à ça, ça m'a rassénérée. Et j'me suis dit qu'avec un peu de chance, je ne raterai pas grand chose.

     

     

     

    Chuis arrivée à 21:39.

     

    J'crois que j'ai battu un record là, non ? 

     

    Mais bon, ça a été, j'avais visé juste : Nico mon chef chéri adoré avait attendu au max', et s'était arrangé pour faire jouer des ptits morceaux en attendant que j'sois là.

     

    Pssque j'avais eu la bonne idée de le prévenir dans l'après midi. 16:30 : "Bonjour chef ! Je serai très très très en retard ce soir, je suis encore à Metz je reviens dès que possible ... Tu me manques "

     

     

    Enfin voilà, du coup, je suis rentrée chez moi à 00:20.

     

     

     

     

    Et le samedi matin, j'avais la migraine.

    Alors j'ai dormi toute la journée pour etre en forme pour le concert.

    Même que j'ai pas bu pendant toute la soirée.

     

     

     

     

    Sauf à la fin.

     

    Mais c'est la faute à Pierre-Nicolas. Les clarinettistes n'aiment pas boire seuls.

     

    Alors ils entraînent les flûtistes avec eux ...

     

     

     

     

    Bilan : J'ai un mémoire à faire sur les musiciens dans les romans de Sand.

    Inutile de préciser que si y'a un spécialiste de Sand ou de Musset, Chopin, Mendelssohn ou autre, ben EVIDEMMENT, chuis preneuse.

    La comtesse de Rudolstadt + Les maîtres sonneurs, ça fait pas mal de lecture quand même ...  

     

     


    Là, chuis fatiguée. Mon coloc se casse demain, et moi aussi.

    Je te programme de la note pour ce week end.


    Au programme :

    ma collègue de pupitre qui sait pas jouer bien,

    et une surprise (que en fait, je sais pas quoi programmer. C'est pour ça que c'est une surprise.

    Donc ne t'attends pas à un truc super génial hein ?)

     

     

     

     


    J'ai pas fini la mise en page, c'est hyper merdique, je SAIS.

    Mais chuis vraiment fatiguée tu vois ?


    Je finis ça demain avant de partir ...

  • Concert

    Bon voilà.

     

    Si tout se passe bien, tu vas pouvoir regarder ici même les vidéos des musiques que l'on a joué samedi soir, en concert.



    Là, c'est le morceau qu'on a joué en dernier.

     


    Queen's Park Melody, Jacob de Haan

     

    Bon, alors t'as bien compris que c'est pas nous qu'on joue pour de vrai.

    Et même que nous on le joue plus vite que eux.

     





    Maintenant, c'est le morceau qu'on a joué en deuxième.

     


    Der Schauspieldirektor, Ouverture, W.A.Mozart

     

    Morceau que j'aime ENORMEMENT, et que nous on joue plus vite aussi.

    Limite j'ai l'impression que le morceau perd de sa valeur tel qu'il est ici.

    Mais c'est l'habitude. De le jouer vite. Ca perturbe.

     





    Et là, le morceau qu'on a fait en 3ème.



    River of the ancients, M. Sweeney


    Bon alors je te raconte pas toute l'histoire, mais c'est un morceau qui parle de la rivière sacrée égyptienne.

    Et des ancêtres, évidemment.



    Même que les soli de flûte que tu entends dedans (si tu les entends), ben c'est moi que je les ai fait samedi soir.





    Le premier morceau, si j'arrive à le récupérer au format MP3, je te le mettrais ici.

    Si j'arrive à le mettre ici.



    Passque figure toi que c'est un morceau que mon chef chéri adoré entre tous, Nico (j'te parle de lui ici et ici) , ben il l'a écrit.

    Tout seul.


    Que même je suis fière de lui.

    Passque le morceau est très beau.



    Très dur, mais très beau.



    Et que c'est HYPER délicat de bosser un morceau quand le compositeur est encore vivant.

    Passque chaque interprétation du morceau est susceptible de remonter jusqu'au compositeur, via les cancans et les critiques (bonnes ou mauvaises).




    Alors essaies d'imaginer ce que c'est quand le compositeur est encore vivant ET QU'EN PLUS, c'est lui qui te fait bosser.


    Il a sa vision du morceau, il a écrit tel passage en pensant à un truc précis, et en fait, il se retrouve face à nous, qui papotons, qui rigolons, qui ne bossons pas.



    Très honnêtement, vendredi soir, quand on a répété, on était LOIN d'être prêts pour le concert.

    Surtout pour le morceau du chef.




    Mais que samedi soir, on s'est pas trop mal démerdés.




    Nico a souri, ri et picolé avec nous à la fin, alors c'est que ça a été.

     

     

     

     

     

    RDV après demain pour le débrief' ... Je te ferais un résumé, si y'a des trucs à dire ?

     

     

    Et demain, je te narrererai mon périple de vendredi dernier.

    Et après demain, tu auras le récit du dimanche, du repas d'anniversaire de la mort qui tue et tout ça.

    Et puis si j'ai le temps, je te programmerai une petite note pour samedi, histoire que je te manque pas trop pendant le week end.



    Passque oui, je rentre encore ce we en Picardie.

     

     

    J'abuse tu crois ?

     

     

    (Pssst : c'est le 100è article. Youhuuu)

  • Nicolas Gogol


    "laposte trousseau de secour" ; très honnêtement, je m'en fiche.


    "mon collègue pue" ; c'est bien triste.


    "picole figue", "alcool de figue", faut arrêter de croire qu'il m'arrive de boire. (Soirée Erasmus jeudi soir au Mix, qui vient ?)


    "ma vie filmé 24 h sur 24" , c'est pas la Star Ac' ici. Même si on en parle (un peu).





    Mais le pire de tout, c'est ça : "VILAINE FIGUE".


     



    QUI a fait cette requête à 4:26 du matin, par deux fois, pour tomber sur mon blog ??????

     




    (Oui, je te dois des notes. Mais là, j'suis pas du tout inspirée. Si je te les donne à partir de demain, ça te va ?)



     

    Photo 41.jpg



    Pour la peine, une photo que je trouve rigolote ...

     

  • Teasing

    Si tu veux bien, dans les prochains jours, je te ferais le récit palpitant de mon week end à la campagne.




    Je ferais ma pourrite tout plein avec une de mes comparses musiciennes, au sujet du concert que j'ai fait samedi soir.




    Je te raconterais un repas d'anniversaire qui m'aurait presque fait gerber si mon voisin de table n'avait pas été aussi ... Lui. fidèle à lui-même.



    Et je te raconterais aussi mon vendredi, passé dans le train et tout ça.






    Et si j'apprends à insérer des vidéos dans mes articles, j'essaierais de te mettre le programme du concert de samedi.



    Histoire que tu écoutes un ptit peu de musqiue ...

     

     

     

     

     

     

     

    A bientôt !!

  • Le Rallye Pokanel

    Comme tu l'as déjà lu sur (quasiment) tous les autres blogs, le Rallye Pokanel a eu lieu samedi dernier.


    Je te rappelle donc (ça ne fait jamais de mal) que les blogueurs/blogueuses/lecteurs/lecteuses étaient réunis pour la très bonne cause : les pitis n'enfants de la Malgachie, là bas très loin.


    On a fait de l'humanitaire très ludique, mais tout de même compétitif.


    Et moi, j'étais dans l'équipe la plus représentative au niveau Pintades (ce qui était le thème du Rallye, je te rappelle) puisque la fondatrice du mouvement pintadesque, j'ai nommé Sonia la magnifique, m'avait réquisitionnée pour grossir les rangs de son équipe et ainsi rejoindre Monsieur GabrielSpike, Nama, la fausse maman de Niou-Iork de Sonia, Fran et son John-John, Petite Cervoise, des z'amis de Sonia de sa vie réelle, et bien sûr, la véritable princesse de la journée, Sonia Maya.




    Le classement ayant déjà été dévoilé partout ailleurs, je te confirme donc que nous sommes arrivés dans les 5 premiers.




    Et aussi dans les 6 derniers. Y'avait que 6 équipes.




    Et avant que tu ne dises quoi que ce soit, OUI, quand on finit 5è, même sur 6 équipes, ben on est dans les 5 premiers.





    Dans not' équipe, chacun avait son rôle bien défini.


    Spike et Maman de NY, fort bien équipées, étaient chargées de faire toutes les recherches sur Google grâce aux merveilles de la technologie (iPhone et autres Blackberry ...)

    Evidemment, comme c'était trop beau pour durer, Maman a déclaré forfait au milieu de l'après midi. Plus de batterie. 



    AH BEN BRAVO !!!!



    Monsieur Gab' avait ramené son appareil photo de professionnel.


    Fran et Nama avaient ramené chacune un stylo (et mine de rien, ces stylos se sont révélés TRES importants et utiles ...)


    Petite Cervoise avait chaussé ses pieds délicats de talons aiguilles. Je me demande toujours comment elle a réussi à marcher pendant 5h avec ça ...


    Sonia avait ramené Maya et la gamelle de Maya.



    Quant à moi, j'avais ramené un plan détaillé des rues de Paris et une bouteille d'eau (qui fut fort appréciée par demoiselle Maya !)

     






    Je t'avoue tout de suite, malgré ce que certaines personnes affirment sur leur blog, je ne fus pas d'une très grande utilité.

    J'ai désespérément cherché à résoudre des énigmes, mais mon niveau d'intelligence (et surtout de connaissance de Paris) m'a juste permis d'ânonner les noms des rues qui nous entouraient dans les environs de 100m, ce qui pouvait aider les vrais gens de Paris de mon équipe, qui connaissent la ville beaucoup mieux que moi.



    En même temps, pour ma défense, je t'avoue, lecteur, qu'il y a un plus d'un mois de cela, on m'a dit que ce Rallye allait essentiellement porter sur des potins et de la musique de merde.



    Alors oui, avec le recul, je me rends bien compte que ça aurait ressemblé à "Qui veut gagner des champignons ?", et non pas à un Rallye découverte du 6ème arrondissement.



    Mais tout de même, je suis vachement déçue.




    Parce que pendant un mois, j'ai acheté et lu tous les magazines/sites de potins possibles et imaginables, et j'ose te dire que j'ai aussi fait des fiches de révisions "Naissances/Décès", "Mariages/Ruptures", "Accidents/Rehab" et je me suis tapée l'intégrale de Lorie et Priscilla.


    D'ailleurs comme Lorie était à la Star' Ac' vendredi soir, j'ai regardé la Star Ac'. (Bon, en vrai, c'est passque mon coloc l'a regardé mais ça compte pas.)




    Bien m'en a pris ! J'ai ainsi pu répondre à la question de Culture Gé qui posait problème au reste de mon équipe : "Qui étaient les 3 nominées de cette semaine ?"






    Ma plus grande fierté, c'est de m'être aperçue, par la suite, que Vinsh et moi, ben on a fait à peu près le même parcours dans nos équipes respectives.

     

    C'est nous qu'on est les pros de Star Ac' !!!



    Et donc oui, je suis déçue, passque tous ces sacrifices ont juste servi à répondre à une misérable question sur une émission de TV.


    Même pas on a eu de points supplémentaires pour ça. 


    Même pas on a eu de points supplémentaires pour toutes les fois où on a répondu "DTC" aux questions "Où cette photo a t-elle été prise ?"




    Après le Rallye (qu'on a même pas fini correctement, puisqu'à 17h45 on s'est réfugié au Starbouck), on a voulu aller boire un verre (presque) tous ensemble.



    Ce fut la consécration pour moi : j'ai trinqué avec Spike, Vinsh, Alexiane, MOA (Man of Alexiane), Nath, et Miqueline !


    Spike nous a quittés pour le dîner, et chuis sûre que j'avais plein d'étoiles dans les yeux pendant ces courtes heures passées avec ces gens tout pleins de gentillesse et de fous rires ...




    Tu veux des potins ?



    Vinsh est pas bavard, et super timide. Il a pas osé aller dire bonjour à Sonia.

    Miqueline et Alexiane dansent tout le temps.

    Miqueline a ressenti l'immense fossé intergénérationnel qui nous sépare.

    Et Nath est vraiment d'une gentillesse extrême ... Ca devrait même pas être autorisé !

    Sonia a fraudé dans le métrokipu. Oui oui, tu as bien lu. 

    Et j'ai dit à Miqueline que j'allais finir par imprimer les histoires "Alexiane en province" d'Alexiane et que j'allais leur demander des autographes à chaque fois tellement je rigoulais ...



    Sur ce, un très très grand merci à POKANEL, aux participants au Rallye qui ont contribué à la bonne humeur et au bon déroulement de l'après midi (meuuuh si !) et aussi à mes jokers téléphoniques : Nikho (17:00 : "Même pas vous avez besoin de moi. Quel affront !") et Chopin (beaucoup plus utile que le Nikho qui, comme Maman, n'avait plus de batterie pile au moment où on avait besoin de lui ... Ca sent le coup monté ...)

  • ... Rien ne va plus !

    L'heure est grave.




    C'est pas que j'ai joué au Casino (Faites vos jeux ... ), c'est juste que je ne supporte plus l'être qui partage ma vie 24/24 depuis deux semaines.



    Mon coloc.




    Envahissant, égoïste, doutant tout le temps, et ne me laissant pas une minute de répit.





    Tu peux donc imaginer à quel point j'ai A DO RE le Rallye de samedi dernier, qui, en plus d'être vraiment génial, m'a permis de m'échapper de l'emprise de D. pendant quelques heures ...







    Imagine toi que mon coloc, comme je te l'ai dit, est accro à la TV.



    Et que la TV est dans ma chambre, passque la prise pour la TV est dans ma chambre.




    Autant te dire que je n'ai aucune intimité.


    Moi, j'suis plus branchée Internet-DVD-musique.



    Mais peu importe ce que je fais, à 11h, y'a la rediff' de Star Ac'.

    Après Star Ac', y'a la Petite maison dans la Prairie.

    A 18:00, y'a Star' Ac.



    Le soir, y'a des films.

    Et après les films, y'a d'autres films.


    Et donc moi, je suis comme une pôv petite à regarder mes DVD/écouter ma musique en surfant sur le Net avec mes écouteurs, histoire de pas être trop obligée de subir les histoires fermières de l'Amérique profonde, ou du Marais en ce moment.




    Donc, en ce moment, j'ai besoin d'air.




    A tel point que j'suis entrain d'épuiser mon répertoire téléphonique parisien de "Tu fais quoi ce soir ? On boit un verre STP ?? JE SUPPORTE PLUS MON COLOC AIDE MOI !!!"




    A mon grand désespoir, mon répertoire téléphonique parisien n'est pas si important que ça, et est rarement disponible quand je le joins.







    Quand j'aurai fini de me plaindre de mon coloc, je te raconterai le Rallye POKANEL.



    L'article est tout prêt, faut juste le publier.




    Et comme là, j'attends mon serrurier pour changer ma serrure (qui est toute cassée, et vu le tarif, j'crois que j'vais aller faire ma prostipute sur l'Avenue Foch ...), ben j'ai pas trop le temps. Déjà qu'à cause de ça je peux pas aller en cours ...


    Et cet aprem, j'ai du boulot, toute une dissert sur Blake à faire. J'y connais rien.



    Et ce soir, y'a une soirée Erasmus, avec le président de la Sorbonne.




    Je t'annonce d'ailleurs la création d'une catégorie en EXCLU : "La communauté Erasmus"



    Je sais pas si il y aura beaucoup d'articles dedans, mais ça me fait plaisir de la créer.





    Et demain, ou ce soir, si t'es sage, je te poste l'article POKANEL (même pas sponsorisé, juste parce que ça fait plaisir !)








    K-Do : clique, lis le commentaire n°11, et tu verras à quel point je ne supporte plus mon cher D.

    Et tu verras aussi à quel point j'ai la flemme en ce moment ...

  • `Hé oui ...

    Le ridicule ne tue pas.


    Et puis j'fais un peu dans le genre con en ce moment lecteur, lecteuse, ne m'en veux pas.



    J'suis sûre que c'est l'air tout pollué de Paris qui me perturbe.

     




    Depuis ce matin, j'arrête pas de me dire "faut que je mette ça en article sur le blog."





    Là, tu te demandes, avec raison, ce qu'est le "ça".















    Si j'étais un peu emmerdeuse, je te dirais que le ça fait partie d'un truc compliqué, le ça, le moi et le surmoi.




    Tu veux que j'te raconte ? 





    Ok, je te raconte.












    Ouais mais hé, tu m'as pas dit si tu voulais que je te raconte "ça", ou alors le truc compliqué du ça, du moi et du surmoi.



    Bon allez, OK, j'arrête.




    ICI tu trouveras l'explication du truc compliqué sur le ça le moi et le surmoi.






    Quand au "ça" dont je veux te parler depuis ce matin ...





    Faudra attendre.












    Passque toute couille que je suis, j'ai z'oublié.





    Mais t'en fais pas, d'ici ce week end, je saurais quoi te raconter.




    Demain, y'a le Rallye POKANEL.


    On va avoir besoin de triche et d'aide juste "au cas où".

    La triche est autorisée.



    Alors si tu passes ici avant demain, envoie moi un mail à (adresse supprimée) avec ton numéro de téléphone, et surtout si tu es calé en histoire/géographie, potins de stars, tout ça tout ça.


    Et SURTOUT si tu as une connexion Internet pendant toute l'aprem, et que t'es disposé à nous aider.




    Si tu veux bien, en remerciements, je t'offre un verre quand tu veux.






    P.S : Sur le site de POKANEL, tu peux suivre toutes les news de l'association, et même faire un don, si l'idée te plaît.





    Je t'aime lecteur.

    Lecteuse aussi (un ptit peu moins quand même ...)

  • Georges

    Tu te souviens de la pub Tic-Tac avec Georges ?




    Ben ces derniers temps, j'avais un peu l'impression de vivre avec Georges.



    Bien que D. pèse facilement 300kg de moins que Georges, et soit plus du genre méditerranéen.






    Hier, on a fait un détour au Monop' qu'est en face de chez nous.



    Me fallait des mouchoirs, rapport au fait que D. m'a refilé tous ses microbes tout pourris.


    "Ah attends, je vais chercher du gel à raser, j'ai oublié le mien au Lux' ..."



    De retour à la maison, ou plutôt 4 ou 5h plus tard, il vient me voir, tout gentil.



    "Dis, t'as mis où mon gel à raser ? J'vais aller me raser là ..."


    "Ben j'en sais rien, c'est ton gel, c'est toi qui l'avait quand on est rentré."  (Oui, je suis une fille trèèèès gentille. Mais j'suis pas sa mèèèèère non plus.)


    "Ah. P'tain j'suis trop con d'avoir oublié mon gel à la maison ... J'l'ai sorti de ma trousse de toilette, et j'ai oublié de le remettre dedans."


    "Ouais, t'es vraiment nul ..."






    10 minutes plus tard ...



    "Hey dis, j'espère que j'vais pas me couper en me rasant, ça fait hyper longtemps que j'me suis pas rasé ... Tu sais, d'habitude j'préfère faire avec le truc là, à 3/4 mm ..."


    "... Ben pourquoi tu l'as pas ramené ici, t'es vraiment trop con toi ..." (ouais, j'aime être gentille. Et puis attends, faut pas abuser, j'suis toujours pas sa mère, et j'ai pas du tout l'intention de le raser tout de même ...)


    "Ben c'est celui de mon frère, faut que j'aille chez lui pour l'utiliser."






    Une bonne demie-heure plus tard, il est ressorti de la salle de bains.


    Avec la peau toute lisse.



    Limite je le reconnais pas depuis ce moment-là ... 




    Figures-toi qu'il m'a avoué ensuite que ça faisait plusieurs semaines qu'il ne s'était pas tondu (ben oui, puisqu'il se rase pas.)

     








    C'est bizarre, mais ça se voyait comme le nez au milieu de la figure ...



  • Joie et partage ...

    Tu vois, j'ai pas grand chose à raconter en ce moment.



    Ou plutôt, j'ai des choses à raconter, mais va falloir patienter quelque peu.




    Là, je vais juste te dire quelques ptits trucs sur ma coloc avec D.





    C'est toujours aussi gai chez nous, et empreint de partage.




    On partage tout.


    Absolument TOUT.




    L'appart, la bouffe, l'alcool, l'eau (oui oui, ça arrive ...) , les feuilles, les cours, le métro, les bouquins, les laptops, les GSM ....




    Bon, OK, je t'ai menti.




    Il ne m'a pas encore piqué mon mascara ni ma crème de jour, et je ne lui ai pas encore emprunté sa mousse à raser ni son caleçon.





    Par contre, depuis quelques jours, le partage est devenu plus .... Comment dire ?




    Intime.





    Oui voilà, on peut dire ça comme ça.






    Là tout de suite, je vois s'allumer une lueur lubrique dans tes yeux lecteur (un peu moins chez toi, lecteuse).



    Ne crois pas n'importe quoi.



    On se partage nos microbes, nos mouchoirs, nos rhumes, nos maux de gorge et nos quintes de toux.





    Ou plutôt, D. les a partagé avec moi sans me demander mon avis, quand il est revenu tout malade du Lux' lundi matin ...

     

     

     

     

     

     

    J'ai l'impression que l'hiver va être long ....

  • Ech sinn an Pareis*

    Voilà.



    Je suis installée à Paris, avec D.


    Rien que nous deux, en tout bien tout honneur.



    Et en plein bonheur.



    Ou presque.




    On se partage 50m2 dans le 15è, pas si loin que ça de la fuck, et près de tout.


    On a tout ce qu'il nous faut, et on est bien.




    On a prévu plein de choses, plein de visites, et la coloc se déroule on ne peut mieux.



    OK, ça ne fait qu'une semaine, mais on écoute la même musique, on a les mêmes envies au niveau concerts/visites/expos, on apprécie nos potes respectifs et on boit tous les deux autant.

     



    D'ailleurs, le week end prochain, ce sera mon Joker pour le Rallye des Pintades.


    Que j'ai hâte de faire, soit dit en passant.





    Ah, et tu sais quoi ?




    Y'a l'ADSL à Paris ....

     

     

    EDIT : Suite au commentaire désobligeant de Will, je détaille un peu plus.




    Alors, on a cours du lundi après midi au jeudi après midi.



    Le matin, c'est toujours moi qui me lève en première.

    Parce que D. ne se lève pas tant que je ne suis pas levée.


    Même si il voit bien qu'il commence à être tard, et qu'on pourrait être en retard.




    D. porte les courses.

    Et il ouvre la porte aussi accessoirement, passque figure toi que moi et les portes de sécurité, ben ça fait deux.


    J'te rappelle tout de même qu'au Lux, mon agent de sécu m'ouvrait la porte.




    D. raffole du pain français.

    Genre, il mange presque une baguette à lui tout seul au dîner.



    D. a déprimé pendant 3 ou 4 jours, passqu'on arrivait pas à brancher et à régler notre TV. Et que sans TV, il ne sait pas vivre.



    Ce qui me dépasse totalement, mais bon ...



    D. n'a pas du tout le sens de l'orientation.

    Parfois, j'me demande ce qu'il ferait sans moi.

    Ou plutôt, OU il se retrouverait sans moi.



    Nous avons franchi différentes étapes.


    Genre l'étape "J'ai oublié mes vêtements dans la chambre, je sors en serviette de la salle de bains".


    Genre l'étape "Oh, scuze moi D., j'savais pas que t'étais en train de t'habiller. Très joli le boxer, soit dit en passant. "


    Genre l'étape "Tu peux me passer ma serviette STP ?"


    Genre l'étape "J'ai envie de faire caca."





    A part ça ? 


    Nos repas sont hautement gastronomiques, comme prévu.

    On mange chez nous tous les soirs, principalement du jambon, du maïs, du pain, du fromage, du yaourt.




    Jeudi soir, on a mangé un repas chaud.




    Mais tu sais quoi ?



    C'est pas nous qu'on a cuisiné : c'est un de mes potes qu'on avait invité pour l'apéro qui a fait le dîner ....






    Ami lecteur, je te le demande officiellement : C'est quand que tu viens boire l'apéro chez moi et D. ???





    (* = Je suis à Paris)

     

  • youplaboum

    Appareil photo Pauline Décembre 2007 059.jpg
    Mes petits trombones ....
    On en a tant parlé !!!!





    Appareil photo Pauline Décembre 2007 062.jpg







    Appareil photo Pauline Décembre 2007 060.jpg



    Ca, c'est une de mes passions ...
    Merci de ne pas rire, c'est sérieux.
    Je perds vraiment mon temps tous les dimanches estivaux à chercher de vieux bouquins et vieux papiers sur les marchés.
    Et j'ASSUME.


    Je kiffe.







    Maintenant, si tu veux bien, tu me laisses déménager vers la Capitale, faire ma rentrée universitaire, et je reviens juste après. Dacodac ?

  • La Sécu, c'est Vitale.

    J't'avais dit qu'on causerait un peu d'la Sécu.



    Je sais que t'attendais ce jour avec grande impatience (Si si, je le sais, ne me contredis pas.).





    Ben voilà, j'ai une grande nouvelle à t'annoncer !







    J'AIME PAS LA SECU.



    Sont tous méchants, vilains, froids, et incompétents.


    Et 'tention hein, je connais des gens qui y travaillent. Donc j'suis vilaine, mais les gens à qui j'ai eu affaire sont très vilains aussi.





    Cette sombre histoire a débuté il y a 3 ans environ.


    J'étais encore une lycéenne, qui se demandait indéfiniment pourquoi, mais POURQUOI elle n'avait pas encore reçu sa carte Vitale comme tous ses amis.


    Mais si, tu sais, celle que tu dois recevoir à 16 ans ?



    Ben moi, il a fallu que j'aille la réclamer, à presque 18 ans.




    Sans ça, j'crois que j'pourrais toujours l'attendre.








    Et puis figure toi que chaque année depuis 2 ans, je fais faire ma Carte Européenne d'Assurance Maladie.



    Histoire que si il m'arrive un pépin au Lux, ben j'sois quand même couverte. (Surtout qu'il fait vachement froid, au Lux.)




    Comme je t'ai dit, cette année je suis en France jusqu'en février.


    Je n'avais donc pas l'intention d'aller faire ma carte avant février, puisque j'ai ma carte Vitale.






    Mais figure toi que ma mère-grand a décidé de faire de moi son chauffeur attitré pendant la semaine, et que donc, y'a 2 semaines environ, je l'ai emmené à la CPAM.



    Soit, me suis-je dit.



    Puisque je suis là, autant en profiter, et demander le renouvellement de ma CEAM.





    Oui, MAIS.





    Mais quoi, te demandes-tu ?




    Mais figure toi que la madame elle a pas voulu.



    Passque, je cite : "Ah mais non mademoiselle, ça va pas êt' possibe. (Oui oui, possibe. On est en Picardie, rappelle toi.) Vous z'êtes pus couverte depuis le mois d'Avril."


    "Gné ?"


    "Ben vous z'avez eu 20 ans, vous z'êtes pus couverte."


    "Okaaaay. Et j'suis censée être au courant comment ?"


    "Ben tout le monde le sait."




    Donc, en gros, ça fait rien que 6 mois que j'ai plus d'assurance maladie.


    Ce qui, en soi, ne pose pas vraiment de problèmes, passque le trou de la Sécu, c'est pas moi qui le creuse.


    Quand j'suis malade, j'fais systématiquement une bronchite. Et depuis le temps, j'ai des cachets en réserve à la casba. (Sauf quand je suis au Lux, comme en mai dernier, et qu'il a fallu que je me trouve un médecin de toute urgence. Souviens toi ...)


    Et tous les ans, ils m'envoient un vaccin contre la grippe. J'suis une personne à risque, j'suis fragile, tu comprends ? Mes pov poumons z'ont du mal à respirer donc faut pas que j'aie la grippe.

    M'en fous, j'fais jamais le vaccin. Et j'ai jamais la grippe.


    Ma maman elle aime pas que je refuse le vaccin.





    Donc, pour finir, il faut que je prenne la mutuelle étudiante.

    Alors que j'ai dit à Alfonso que j'en voulais pas, et que Alfonso a dû se démerder comme il pouvait pour m'inscrire correctement avec ma pôv carte Vitale.




    Alors tu vois, moi ce que j'comprends pas, c'est qu'à la Sécu, ils m'aient délivré une CEAM valable jusqu'à la fin du mois d'août 2008, tout en sachant qu'à partir d'avril 2008, ben j'étais plus couverte.


    On peut dire tout qu'est-ce qu'on veut, à la SNCF, sur toutes mes cartes de train, il est spécifié que c'est valable jusqu'au 23 Avril 2009. Passqu'après, j'aurai 21 ans, et que ça marchera plus.


    Sont organisés à la SNCF, hein ? (Si tu dis non, j'te boude.)



    Et j'comprends pas non plus pourquoi j'ai dû aller réclamer ma carte Vitale y'a 3 ans.

    Ni pourquoi je n'ai eu connaissance mon numéro de sécu à moi (le mien de moi, juste à moi) y'a seulement 2 semaines.





    Si ça se trouve, en fait, j'existe pas.

    J'suis dans aucun fichier de la Sécu, ni rien.




    T'imagines un peu ?


    T'es en train de lire le blog d'un mirage ...






    Ca, c'est grave la classe quand même ....