Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Tu fais quoi vendredi soir ?

    Musique ce soir.

    Cette perspective suffit à me rendre heureuse. Avec un sourire jusqu'aux oreilles.
    Je n'aurais pas dû m'enfuir comme ça à l'autre bout du pays, à l'étranger. J'aurais dû rester.

    Je n'aurais pas connu Flo, Davide, Romain, Tom, et les autres, mais j'aurais continué la musique. Comme avant.
    Enfin, pas tout à fait comme avant. L'époque bénie du "comme avant" est révolue depuis belle lurette.
    Je pensais ne jamais m'en remettre, ne plus jamais remettre les pieds dans ce milieu, pas ici du moins. Même si je leur disais le contraire, je savais (ou pensais savoir) que je n'en serai jamais capable.

    Et puis, il est devenu évident que je ne pourrai jamais recréer cette bulle là bas, au Lux, que cette bulle était unique, et qu'elle ne me suivrait pas. Grande leçon d'humilité.
    Je suis revenue. Je reviens, assez régulièrement, juste pour une répét'. Pour un concert. Un repas. Et peu importe les heures interminables de train que je dois faire pour ça.

    Et ça ne me dérange pas. Tout comme ça ne les dérange pas que j'arrive avec 45 minutes de retard, à cause de mes horaires à la con.
    Parce qu'ils me font confiance, que Nico me fait plus que confiance, qu'ils sont plus que ravis que je revienne, et que ça me rassure de voir que rien n'a changé.
    Ils sont toujours pareils.
    Toujours eux, toujours fous fous, toujours le mot pour rire, toujours ce brouhaha.

    Et toutes ces choses, qu'il m'est impossible de retrouver ailleurs ...
    6 ans que je les connais, bientôt 7. Ils m'ont vu grandir, évoluer, progresser, devenir une adolescente, et ils me voient devenir une jeune femme.
    Je les vois devenir adolescents, j'en vois d'autres devenir de jeunes adultes, des parents, des époux, des grands parents, et fort heureusement, un seul décès est survenu, il y a déja 6 ans de ça.

    J'espère qu'il n'y en aura pas avant très très longtemps, parce que je ne vois pas l'harmonie sans un de ses membres, c'est impossible.
    Pas éternellement.

    Pas eux.

  • Et toi ton maire, il est comment ?

    Une équipe municipale d'enfer !

    Traditionnelle course aux oeufs hier, pour les enfants de la commune, suivie d'un apéro et d'un repas, tous ensemble (enfin, ceux qui veulent.)
    Comme je suis rentrée plus tôt à la maison, je me suis incrustée au repas :) Bon, faut préciser aussi que je suis pote avec mon ancien et mon nouveau maire. Beaucoup plus avec l'ancien quand même... Qui me présente à des gens que je connais pas :
    "C'est Pauline, c'est la relève"
    (ouais ouais, il me demande déja si je serai revenue dans le coin pour les prochaines élections ...)

    Qui me dit plein de trucs gentils :
    "Mais t'as que des qualités !"
    (ouais ouais, je sais *prétentieuse*)

    Qui ... essaie de me caser avec son fils :
    (parlant de ses trois enfants :) "Tu vois, Thibaut, c'est pas le mieux réussi ... Hélène non plus."
    (moi :) "Oui, donc le mieux réussi, c'est Thomas quoi" (soit dit en passant, le seul célibataire de ses trois enfants, et en plus, c'est le mec sur qui j'ai craqué y'a quelques mois de ça ...)
    (lui :) "Oui, c'est Thomas, vraiment."
    (la voisine de table :) "Oh oui, Thomas il est vraiment gentil. Et serviable comme tout !"
    (M.le maire :) "Oui oui, c'est vraiment pas pour faire sa publicité, mais Thomas il est vraiment bien."

    Et les deux qui continuent sur leur lancée, qui me parlent maintenant de Joseph, le fils d'un de mes voisins, du même âge de Thomas ... Et là, d'un seul coup, alors que moi j'ai rien demandé à personne à la base, ce sont eux qui ont commencé à me parler des deux mecs, la femme de l'ancien maire pose LAquestion :
    "Qu'est ce qui se passe ?"
    (la voisine de table, très discrète :) "Oh rien, on essaie de la caser avec Joseph ou Thomas"
    (l'ancien maire :) "Oh, même les deux, comme ça elle voit lequel est mieux !"

    Bien évidemment, c'est toujours à ce moment là qu'il y a un immense silence dans la salle, et que la voisine de table ainsi que l'ancien maire disent ça d'une voix forte, qui fait que tout le monde, y compris le Joseph et le Thomas ont entendu ...

    Heureusement qu'ils étaient assis loin, très loin de moi, pendant que moi je blablatais avec leurs parents à table ... (ouais ouais, la relève elle est à table à côté du maire actuel, et en face de l'ancien maire, la grande classe ^^)